Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 20 janvier 2018

La vie 30 mars 2009

Tabac : les mensonges d’une industrie "lourde"

Le tabac tue. Ce n’est pas une découverte. L’industrie du tabac nie la dangerosité des cigarettes et recrute aujourd’hui parmi les plus jeunes pour continuer un business florissant.

Le tabac aurait au XXe siècle provoqué 100 millions de morts dans le monde. En France, le tabagisme serait la première cause de mortalité évitable, avec environ 66 000 décès chaque année. En moyenne, un fumeur régulier sur deux meurt prématurément et la moitié de ces décès se situent entre 35 et 69 ans.

Une industrie sans morale mais très prospère

Le cigarettier, qui a racheté le franco-espagnol Altadis en début d’année, a vu son bénéfice net fonder de 52% pour son exercice 2007-2008. Un chiffre très décevant.
Cigarettes

Imperial Tobacco affiche un profit annuel de 428 millions de livres (503 millions d’euros) pour son exercice 2007/2008, contre 905 millions de livres un an auparavant à la même période.

Le chiffre d’affaires brut du groupe, c’est-à -dire incluant les taxes sur le tabac, a en revanche bondi de 666% à 20,58 milliards de livres (24,17 milliards d’euros).

Le groupe britannique à intégré le franco-espagnol Altadis, racheté en début d’année 2008. Il estime avoir fait "de très bons progrès", en particulier en France, où il a commencé à implanter ses projets début 2009.

Partout dans le Monde les grands groupes producteurs de tabac s’organisent pour contrer les mesures anti-tabac et développer leurs profits. Un exemple :
Les mœurs douteuses d’Imperial Tobacco