Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 12 décembre 2017

Culture 17 juin 2009

Solstice d’été

En 2009 le solstice d’été apparaît au calendrier le 21 juin à 05h 45m 31s temps universel*.

Le solstice d’été est la date du jour le plus long de l’année (et par conséquent de la nuit la plus courte) dans l’hémisphère nord. Le solstice d’été est situé le 21 juin (éventuellement 22) dans l’hémisphère nord et le 21 décembre (ou éventuellement 22) dans l’hémisphère sud. Le solstice d’été correspond au début de l’été et est souvent l’occasion de fêtes. Au moment du solstice, le soleil atteint sa plus forte déclinaison dans son mouvement apparent par rapport au plan de l’écliptique.

Des fêtes et des feux

Les recherches historiques et archéologiques permettent de mettre en évidence que les Celtes célébraient quatre fêtes liées aux cycles des saisons et aux rythmes agraires. Le solstice d’été était lié à des symboles : Le Sud, le Feu, le cerf... D’autre part, une importante proportion des mégalithes occidentaux présentent une orientation liée aux solstices ou aux équinoxes.

Fête nationale au Québec : Chaque année, le 24 juin, les Québécoises et les Québécois se réunissent pour fêter leur fête nationale, la Saint-Jean-Baptiste. La fête prend ses origines il y a plus de 2000 ans, dans l’Europe pré-chrétienne. Elle était originellement la célébration païenne du solstice d’été. Dans les premiers temps cette fête se célébrait le 21 juin, mais du christianisme a assimilé cette fête à celle de Saint-Jean Baptiste, le 24 pour masquer le caractère païen du 21 juin.

Le 21 juin est depuis 1982 le jour de la fête de la musique en France

Feu de la Saint Jean (24 juin) : Cette fête a toujours été associée au feu purificateur et se retrouve dans de nombreuses civilisations, aussi bien en Chine qu’en Turquie ou chez les Incas. Et même si l’église catholique à voulu substituer la Saint-Jean baptiste du 24 juin au solstice (païen) du 21 juin la tradition de la fête de la luière, du soleil, du cycle des saisons est resté plus prégnant.

Le 24 juin, En Syrie et en Phénicie, une grande fête était donnée en l’honneur de Tammuz.

Tradition détournée à son tour bafouée

La tradition du feu de la Saint Jean a perdu beaucoup d’importance à partir de la seconde guerre mondiale. Le caractère païen avait souvent le dernier mot : si c’était le curé, le maire, la personne la plus à¢gée du village ou encore les derniers mariés qui allumaient le bûcher, les villageois tournaient autour du feu en dansant pour trouver un mari dans l’année ou porter chance à un bébé.
Sauter au-dessus du brasier portait bonheur et on faisait passer les troupeaux à travers la fumée pour les préserver des épidémies.
Enfin, une fois le feu éteint, on ramenait un tison dans la maison pour la protéger des incendies et de la foudre et de la cendre à laquelle on attribuait des vertus médicinales.

En Belgique de nombreux feux sont allumés pour la Saint Jean..
Le plus célèbre est celui de Mons. La fête bat son plein toute la nuit dans les rues montoises au son des crécelles et des tambours et illuminée par les flambeaux des cortèges.

En Espagne, c’est en Catalogne que la tradition des feux de la Saint Jean est la plus vivace.
Durant tout le mois qui précède cette journée, les enfants récoltent et amassent le bois qui servira à allumer le feu.
Une légende prétend qu’à minuit, l’eau acquiert des vertus médicinales et que les sorcières peuvent y lire l’avenir. De même c’est à la Saint Jean qu’il faut ramasser les herbes qui protégeront des mauvais génies.

*Temps universel ou TU : En été en France pour obtenir l’heure légale il faut rajouter 2h à l’heure TU. C’est-à -dire qu’à 20h TU il est 22h, heure locale en France.

En hiver en France il ne faut rajouter qu’une heure. A 20h TU il est 21h, heure locale en France.