Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 13 décembre 2017

Economie 28 avril 2010

Retraite contre chômage : un match perdu d’avance

Mauvaise nouvelle : alors que le débat sur la réforme des retraites est en pleine effervecence le taux d’emploi des seniors est au plus bas. Dilemme : comment allonger le temps de travail pour des personnes de plus en plus nombreuses qui n’ont pas de travail ?

Le nombre des demandeurs d’emploi de plus de 50 ans à augmenté de près de 20% sur un an en Midi-Pyrénées. Les séniors restent, dans la région, comme au niveau national, les plus impactés par le ralentissement du marché de l’emploi, leur nombre s’établissant à 31.600 fin mars.

Si les chiffres, publiés fin avril 2010 par Pôle emploi Midi-Pyrénées, témoignent d’une relative stabilité de la demande totale d’emploi (+ 0,1% sur un mois pour ceux qui n’ont aucune activité et + 1,1% avec ceux qui ont une activité réduite), l’écart continue donc à se creuser pour les seniors.

Les plus de 50 ans enregistrent une fois encore la plus forte progression mensuelle (+ 2,3%), la demande d’emploi des femmes de plus de 50 ans progressant même de 2,5% en mars. Sur un an, ce sont les hommes qui demeurent les plus touchés. De 11.900 en mars 2009, ils sont passés à 14.600 en mars 2010, soit une variation de 22,2% sur un an.

Travailler plus (pour gagner plus) et travailler plus longtemps pour les retraites

Le gouvernement de notre pays doit traiter rapidement le problème des retraites qui dans sa gestion actuelle est en passe d’aller à la faillite.

Sauf que parler de l’organisation de la "Retraite" sans parler de l’emploi, c’est mettre la charrue avant les bœufs.

Sans emploi jeunes et vieux ne cotisent pas pour la retraite. Les manipulations statistiques ont créé l’opacité sur le nombre réel de demandeurs d’emploi. Les moins de 25 ans sont un sur quatre à chercher de l’emploi (qu’ils ne trouvent pas). Chômeurs indemnisés + chômeurs en fin de droit + RMIstes + formations en tous genres + contrats aidés + dispensés de chercher un emploi + ..., toutes ces personnes en recherche d’emploi c’est 5 millions de personnes environ pour lesquelles il faudrait trouver une solution.

Mais pendant ce temps là ...

Airbus a vendu des avions à la Chine mais la chaîne de montage sera chinoise.

Toujours en Chine, pour prendre un exemple caricatural, Peugeot a présenté, le 25 janvier 2010, sa nouvelle 408 comme le signal d’un "passage à l’offensive". C’est la première fois que la marque dévoile un modèle hors d’Europe. A la façon des dignitaires chinois, les dirigeants de Peugeot et de Dongfeng (associé à Peugeot dans le site d’assemblage des véhicules Peugeot en Chine à Wuhan) sont priés à tour de rôle de s’exprimer à la tribune. Il est plusieurs fois répété que la 408 est le fruit du travail commun d’ingénieurs et de designers français et chinois. Coté chinois, on parle d’ailleurs d’une voiture "sino-française". La présence de la marque Peugeot se limite aux couleurs grises, noires et bleues du décor où trône le dessin stylisé bien connu du Lion de Belfort.

Les efforts commerciaux des firmes françaises montrent dans ces deux exemples que le nombre des produits vendus ne créeront aucun emploi en France.

L’avenir de l’emploi en France est bien sombre. Et donc l’avenir du système français des retraites n’est pas réglé. Jacques Solomiac