Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 15 octobre 2018

La vie 4 décembre 2008

Mélamine ! Danger !

La dernière mesure concernant la présence de mélamine dans dans aliments date du 3 décembre 2008. Elle a été prise par l’Union Européenne et concerne le soja importé de Chine.

La mélamine semble être présente dans beaucoup d’aliments qui nous sont proposés pour nous nourrir.

La mélamine c’est quoi ?

Son nom est : formaldéhyde de mélamine (FM). Elle appartient à la famille des résines (plastique thermodurcissable) aminées dérivées de l’urée, de la thio-urée et des cyanamides (sels de calcium).
Sa formule chimique brute est C3H6N6.

Attention : ne pas confondre avec mélanine

A quoi sert la mélamine ?

La mélamine a été utilisée dans les années 50 pour fabriquer les meubles de cuisine sous le nom de Formica.
Ses propriétés exceptionnelles de résistance à la chaleur, à la lumière, aux produits chimiques, à l’abrasion et au feu expliquent son succès dans la période de développement qui a suivi les deux grandes guerres du début du 20e siècle.
La mélamine à trouvé sa place dans d’autres applications comme la fabrication des gobelets, assiettes, couverts pour les bébés, le camping et aussi dans la fabrication de gadgets à petits prix.
La mélamine remplaçait dans de nombreux usages la bakélite plus cassante dans les ustensiles domestiques et le matériel électrique : téléphones, prises, interrupteurs, etc.

Pourquoi de la mélamine dans l’alimentation ?

De la mélamine a plusieurs fois été volontairement introduite dans des aliments et des friandises pour faire croire qu’ils étaient plus riches en protéines.

Plus de protéines = un prix de vente plus élevé.

C’est en mars 2007 que 60 millions de boîtes d’aliments pour chiens et chats fabriquées en Chine sont retirées du marché en Amérique du Nord. Le gluten de blé qu’elles contenaient était contaminé par de la mélamine.

Plus de protéines dans le lait pour bébé (rien que ça). Début 2008 quatre bébés chinois meurent et des milliers d’autres sont malades après avoir été nourris avec du lait artificiel contaminé. Des millions de boites de lait fabriqué en Chine sont disséminées à travers le Monde. Un récent bilan sanitaire mentionne dix décès et 294 000 enfants malades en Chine.

En octobre 2008 des friandises (importées de Chine) analysées en Belgique font apparaître un taux de mélamine très supérieur (11,24 mg/kg) au seuil autorisé (2,5 mg/kg).

Fin novembre c’est le tour des poulets (et probablement de porcs, etc).
Selon le groupe coopératif (Terrena à Ancenis), le soja a été incorporé dans de la nourriture destinée à la filière de la volaille biologique. Au moins 127 éleveurs du Grand Ouest, dans onze départements, ont reçu et distribué l’aliment. « 1.000 tonnes environ ont été consommées par les volailles ». Le taux de mélamine du soja livré par la Chine était dans ce cas de 116 mg/kg.

Les mesures

Les produits pour enfants contenant du soja sont interdits d’importation en provenance de Chine dans l’Union Européenne. Pour le reste ...

En 2007, 68 000 tonnes de soja, ou de produits à base de soja, ont été importés de Chine par l’Union Européenne pour une valeur de 38 millions d’euros. Si c’est du poison, c’est pas une bonne affaire.

Pour le reste (des produits contenant ...) on verra plus tard.

En conclusion, comme dirait Jean-Pierre Coffe, on mange de la m...., Ca nous rend malades mais tout le monde est content.