Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 1er avril 2020

Climat 11 février 2008

Manque d’eau (chronique) en région toulousaine

Il est tombé dans la région toulousaine 67 millimètres de pluie en janvier 2008. La moyenne de précipitation observée de janvier est de 52 millimètres. Il serait possible de se régouir. sauf que la région Midi-Pyrénées souffre depuis plusieurs années d’un déficit de précipitations qui hélas se cumulent. En janvier 2007 il n’est tombé que 18 mm (ramené aux 52 mm de moyenne c’est bien peu).

Un solde déficitaire d’un an de pluie

Sur les quatre dernières années c’est un déficit total d’un an de pluie qui est comptabilisé. Depuis l’été 2003 se sont d’inquiétants records qui sont battus :
- Novembre 2007, 3 mm de pluie dans les pluviométres, record pour Toulouse depuis que les relevés existent (année 1947),
- septembre et octobre 2007 n’ont été arrosés qu’à 75% de la moyenne observée.

Selon les dernières estimations il manque en région toulousaine 660 mm d’eau de précipitations sur les quatre dernières années soit 660 litres au m². Pas de quoi être très optimiste pour l’année 2008 qui nous propose des après midi d’été dès le mois de février et un ciel dégagé de tout nuage salvateur.

Crainte de sécheresse pour 2008

Météo France craint une nouvelle sécheresse en France
Il n’a pas assez plu entre début octobre et fin janvier sur la majeure partie de la France pour assurer une recharge suffisante des nappes, une nouvelle sécheresse est à craindre surtout dans le sud.
La saison hydrologique, d’octobre à mars, constitue la période propice à la recharge des réserves souterraines, souligne l’organisme dans un bilan au 1er février 2008.
"Le déficit pluviométrique constaté aujourd’hui peut donc devenir problématique à moyen terme en cas d’absence de pluie au cours des prochains mois", avertit Météo France.
Ces réserves souterraines sont en effet utilisées durant l’été pour la consommation humaine, l’irrigation et l’industrie.

"... le déficit est encore plus marqué, notamment sur le sud de Midi-Pyrénées, en Languedoc-Roussillon et sur l’est de la Corse."

La ministre de l’Ecologie, Nelly Olin fera le point avec le Comité sécheresse le 1er mars. A suivre.