Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 13 décembre 2017

Léa ou L’écologie active 5 septembre 2009

Le réchauffement en Arctique menace 1/4 de la population mondiale*

La fonte des glaces de mer - qui est deux fois plus rapide que la moyenne mondiale - influencera radicalement la circulation atmosphérique et les conditions météorologiques en Arctique et dans le monde. Cela pourrait changer radicalement le climat en Europe et en Amérique du Nord, affectant ainsi l’agriculture, les forêts et les réserves d’eau.*

Le rapport du WWF « Les rétroactions du climat en Arctique : implications mondiales » publié début septembre 2009 est alarmant.

Il démontre que les phénomènes liées aux bouleversements du climat de l’Arctique rendront le dérèglement climatique mondial bien plus grave que ce que nous indiquaient les projections les plus récentes, notamment celle du dernier rapport du GIEC en 2007.

Extraits du rapport WWF :

- Accélération du retrait des glaciers :
"Des pertes massives de glacier ont été observées en Arctique, ce qui est cohérent avec la tendance globale. Certains glaciers sont appelés à disparaître complètement dans les prochaines décennies. Les glaciers de l’Alaska s’amenuisent particulièrement rapidement. Jusqu’à récemment, les glaciers Scandinaves augmentaient en masse, alors que ceux du Svalbard (archipel situé au Nord de la Scandinavie) ne montraient aucun changement. En effet, l’augmentation des chutes de neiges hivernales dépassait ou égalait la fonte estivale dans ces zones. Cela s’est renversé ces dernières années ; aujourd’hui, les glaciers Scandinaves et du Svalbard perdent clairement de la masse."
- Les précédentes prévisions "explosées" :
L’eau montent plus vite dans les océans, la hausse moyenne des températures s’accélère, les phénomènes climatiques exceptionnels sont de plus en plus nombreux, ...

Quels remèdes ?

La prise de conscience est trop longue pour l’humanité qui joue maintenant sa survie.

Le seul remède à la crise économique et financière mondiale est la relance de la consommation donc, de la production. Les nouvelles prospections pétrolières confiées par le Canada, sur son sol, à des compagnies chinoises sont l’exemple même du mépris qu’ont les hommes pour le monde vivant.
Plus d’infos : La Chine à la conquête des sables bitumineux canadiens

Réagir !? Oui mais comment ? La prime à la casse prolongée suffira t-elle à faire passer l’envie des français des déplacements "tout voiture" ? Ou à s’entasser sur les autoroutes alors que 800 kilomètres cumulés de bouchons ne réussissent pas à les faire réagir.

Moins et mieux consommer. Faire tous les jours des petits gestes pour l’environnement. Arrêter de cumuler biens et richesses qui ne servent à rien. Et réagir (par le vote) pour que les élus qui nous administrent soient compétents au plan de l’urbanisme et du développement durable.

Apparemment un vaste programme qui a du mal à se mettre en place tant l’incitation à plus consommer (et à gaspiller) est forte. Jacques Solomiac.

*Source - WWF