Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 11 décembre 2017

Petite philosophie à l’usage de tous 26 juin 2007

La sagesse

La sagesse c’est la pensée, l’intelligence, la connaissance, … un certain savoir.

Un savoir particulier, qui ne répond pas à un exposé scientifique, sans validation démonstrative ni test de laboratoire et sans diplôme pour le sanctionner. La sagesse c’est une pratique, des épreuves, des exercices. C’est la VIE.

La sagesse c’est « bien juger pour bien faire » (Descartes). L’intelligence, la culture, l’habileté ne suffisent pas à « faire » la sagesse. Elle est ce qui est bon pour soi et pour les autres. C’est un savoir vivre.

La sagesse est un bien. C’est le maximum de bonheur, dans le maximum de lucidité. Les grecs exprimait cette vertu par la formule : la vie bonne…mais une vie qui soit humaine. C’est à dire responsable et digne.
Pour accéder à la sagesse il faut choisir, comparer, c’est à dire juger. C’est à quoi sert la sagesse. Comparable à la philosophie qui ne sert ni à passer son temps, ni à se faire valoir, on philosophe pour sauver sa peau et son à¢me.

La sagesse est le salut, pas pour vivre une autre vie mais pour la vie présente, celle que nous vivons au quotidien. Est-il possible d’être sage ? Pas totalement sans doute, mais ce n’est pas une raison pour renoncer à nous en approcher. Nul n’est sage en entier (comme rien n’est parfait) ; mais qui se résignerait à être complètement fou ?

Beaucoup de philosophes : Socrate, Epicure, Descartes, Spinoza, Diderot, Alain, …ont dit que la sagesse est du côté du plaisir, de la joie, de l’action, de l’amour. Et que la chance n’y suffit pas.

"Ce n’est pas parce que le sage est plus heureux que nous qu’il aime la vie davantage. C’est parce qu’il aime davantage la vie qu’il est plus heureux".
"Aie confiance : la vérité n’est pas le bout du chemin ; elle est le chemin même". A. Comte Sponville.

Bibliographie :

- Platon, Philèbe, traduit par E. Chambry, 1969 ;
- Aristote, Ethique à Nicomaque, Ed. Vrin 1994 ;
- Epicure, Lettre à Ménécée, dans Lettres et maximes, PUF 1987 ;
- Montaigne, Essais, Livre I et livre III ;
- Alain, Minerve ou de la sagesse, Gallimard 1939 ;
- Albert amus, Le Mythe de Sisyphe, Gallimard (Folio) 1985 ;
- Jean Michel Besnier, Réflexions sur la sagesse, Le Pommier 1999.
Les trois singes de la sagesse

À lire aussi : Citations