Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 24 octobre 2018

Editorial 15 août 2014

Halte au feu !

Gaza, Ukraine, Syrie, Irak, Libye, Afghanistan, Centrafrique, Mali, Érythrée, ... La liste des pays où l’horreur de la guerre fait Loi est terrifiante. Et le nombre de tués égrené par les médias ne semble émouvoir personne.
Pourquoi alors que la mondialisation s’impose au commerce et à la finance elle ne peut pas s’imposer, comme une nécessaire évidence, à la Paix ?

"Les exportations françaises d’armement ont augmenté de 42% en 2013 par rapport à l’année précédente, avec 6,7 milliards d’euros de prises de commandes, et devraient dépasser les sept milliards d’euros en 2014, a annoncé lundi le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian." Source : Les Echos 16 juin 2014.
Alors tout va bien, les autres peuvent se tuer, ça fait marcher le commerce.

C’est le paradoxe de notre société : nous commémorons les conflits passés en implorant les bonnes augures de ne jamais recommencer les guerres du passé, mais nous fabriquons des armes et heureux de les vendre (pour la relance du PIB) nous attisons les feux des guerres lointaines. Quel humanisme !

Pour ce qui est des organisations internationales c’est, presque, pire. L’ONU semble ne servir qu’a déclarer et gesticuler, les réunions du Conseil de Sécurité sont toujours convoquées bien trop tard et n’accouchent jamais que de conseils et de verbiages qui n’ont aucun effet sur personne.
Bachar El Assad, le Président syrien, qui vient de prêter serment, une nouvelle fois, serein, pour continuer son génocide ne mériterai t’il pas de faire un tour au tribunal international de La Haye ?

De grà¢ce, hommes de bonne volonté, demandez à vos dirigeants d’arrêter le massacre. Ce sont nos frères que nous assassinons. Jacques Solomiac