Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 11 décembre 2017

Bel et indispensable ouvrage de pollinisation
© Photo : Jacques Solomiac

Editorial 31 mars 2010

Burka, Kippa, ... Laïcité.

Dans son avis rendu mardi 30 mars 2010, le Conseil d’Etat, qui avait été sollicité par le gouvernement sur la question du voile intégral dans l’espace public, s’est prononcé contre une loi d’interdiction générale. Extrait du Courrier des maires 31 mars 2010)

Il propose de donner aux préfets un pouvoir de police spéciale, de préférence aux maires. Les préfets pourraient, selon les Sages, réglementer l’interdiction de dissimuler le visage selon les lieux et les circonstances.
Le ministre de l’Intérieur et des cultes, Brice Hortefeux a indiqué peu après la remise de l’avis du Conseil d’Etat, qu’il fallait “aller le plus loin possible†vers l’interdiction du voile intégral en France. Le gouvernement “présentera un projet de loi aussi volontariste que possible†, a poursuivi le ministre, après avoir rappelé les limites posées par le rapport du Conseil d’Etat.

Le Courrier des maires ouvre un dossier sur le sujet > ICI

Kippa, voile, croix, des signes extérieurs contre la laïcité ?

Les juifs orthodoxes se promènent en ville avec la kippa, le chapeau noir et parfois même des tresses. Les religieuses ne choquent personne avec leurs aubes. Un moine bénédictin qui siège en soutane au conseil municipal de Plouharnel, autant de signes d’appartenance religieuse qui ne faisaient pas débat ou seulement à la marge.

La laïcité est en débat comment se faire une opinion dans notre Monde du 3e millénaire ? Et quelle laïcité aujourd’hui en France ?