Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 13 décembre 2017

La vie 6 juin 2017

6 juin

Dictons : « Les bains que prend Saint-Norbert, inondent toute la terre » ; « La Saint-Claude baille les cerises ou les ôtes »

Journée mondiale de la maladie de Verneuil.
Journée mondiale de la mini jupe.
Journée mondiale de l’orthoptique.

C’est la fête de : Norbert, Claude (de Besançon), Bertrand (d’Angoulême), …

Œuvre des poètes du calendrier républicain : Pavot

Sagesse : Fortune hà¢tive va diminuant, qui amasse peu à peu s’enrichit.

Du ciel à la terre :
Soleil 2017 Gap : 5h 51, 21h 17 ; nuageux puis éclaircies ; (Pluv. 369,6 mm + xx mm) ; temp. : 12°/23° (H : 97%) Phase lunaire, Gibbeuse croissante, croissante, descendante. Au jardin, jour fleur. Bouturer les arbustes à floraison de printemps (deutzias, forsythia, seringat, potentille...) les fuchsias, marcotter les grimpantes fleuries (glycine, bignone, chèvrefeuille). Diviser les bulbes de printemps si le feuillage est jaune. Éclaircir les brocolis et les choux-fleurs semés en mai. Récolter les fleurs des aromatiques pour les tisanes.

Soleil 2016 Gap : 5h 51, 21h 17 ; soleil, orageux le soir ; (Pluv. 330,2 mm + 0,2 mm) ; temp. : 9,6°/24° (H : 97%) ; Phase lunaire, Premier croissant, croissante, descendante. Au jardin, jour racine (jusqu’à 14h 05 puis jour fleur). Semer des carottes, des radis (de tous les mois et des radis noirs pour l’hiver), des panais, des rutabagas, des betteraves, des navets ronds à consommer jeunes, de la raiponce. Planter des tubercules de poire de terre (Polymnia edulis).

Soleil 2015 Gap : 5h 51, 21h 17 ; soleil, orageux l’après-midi (Pluv. 234 mm + 0,1 mm) ; temp. : 15,5°/33° (H : 83%) ; Phase lunaire, Gibbeuse décroissante, décroissante, ascendante. Au jardin, jour racine à partir de 8h 26.
Semer des carottes demi-longues pour la conservation hivernale, des endives en rangs distants de 30 cm, de la raiponce, une plante sauvage rustique dont la racine, au goût de noisette, est délicieuse en salade : semez clair, à la volée ou en rangs espacés de 25cm, couvrez d’une mince couche de terre fine, plombez, arrosez ; vous éclaircirez ensuite à 5 cm. Récolte de septembre à février. Semer du rutabaga, aussi appelé chou-navet, et du chou-rave (production rapide, avec peu d’arrosage).

Soleil 2014 Gap : 5h 51, 21h 17 ; soleil (Pluv. 406,4 mm) ; temp. : 10,3°/24,8° (H : 83%) ; Phase lunaire : Premier quartier, descendante, croissante. Au jardin, jour fruits. Planter les tomates, les aubergines, les poivrons et les courgettes. Tailler les gourmands.

Soleil 2013 Gap : 5h 51, 21h 17, soleil, temps orageux l’après midi ; temp. : 8,3° ; Phase lunaire, dernier croissant, ascendante, décroissante. Au jardin, jour fruit entre 6h et 16h. Jour peu favorable.

Ce jour là  :
- 1606 : Pierre Corneille est né à Rouen. Auteur dramatique il apparaît comme le plus grand tragique du XVIIe siècle. La richesse et la diversité de son œuvre reflètent les valeurs et les grandes interrogations de son époque.
Ainé des six enfants d’une famille aisée de magistrats rouennais, Pierre Corneille entame en 1628 une carrière d’avocat. En 1629, un chagrin amoureux le conduit à écrire ses premiers vers, puis une comédie, Mélite. Avec les pièces qui suivront : Clitandre, la Veuve, la Galerie du Palais, la Suivante, la Place Royale, Médée et l’Illusion comique, apparaît un nouveau style de théà¢tre, ou les sentiments tragiques sont mis en scène pour la première fois dans un univers plausible, celui de la société contemporaine.
Corneille, auteur officiel nommé par le Cardinal de Richelieu, rompt avec ce statut de poète du régime et avec la politique contestée du Cardinal, pour écrire des pièces exaltant la haute noblesse (Le Cid, œuvre aujourd’hui universellement connue), rappelant que les hommes politiques ne sont pas au-dessus des lois (Horace), ou montrant un monarque cherchant à reprendre le pouvoir autrement que par des représailles (Cinna).
En 1647 il est élu à l’Académie française au fauteuil 14 qu’occupera son frère et complice Thomas après sa mort.
De 1643 à 1651, après la mort de Richelieu, et durant la période de la Fronde, la crise d’identité que traverse la France se retrouve dans l’œuvre de Corneille : il règle ses comptes avec Richelieu dans la Mort de Pompée, donne une tragédie de la guerre civile avec Rodogune, et développe le thème du roi caché dans Héraclius, Don Sanche et Andromède, s’interrogeant sur la nature même du roi, subordonné aux vicissitudes de l’Histoire, en lui faisant ainsi gagner en humanité.
Corneille continue à innover en matière de théà¢tre jusqu’à la fin de sa vie, en montant ce qu’il appelle une « pièce à machines », c’est-à -dire privilégiant la mise en scène et les « effets spéciaux » (la Toison d’or), et en s’essayant au théà¢tre musical (Agésilas, Psyché). Il aborde aussi le thème du renoncement, à travers l’incompatibilité de la charge royale avec le droit au bonheur (Sertorius, Suréna).
Corneille meurt à Paris le 1er octobre 1684.
L’œuvre étendue et riche de Corneille a donné naissance à l’adjectif « cornélien ».