Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 13 décembre 2017

La vie 5 novembre 2017

5 novembre

Dicton : « S’il gèle à la Saint-Zacharie, le paysan rit. »

Journée annuelle des parents au bureau.

C’est la fête de : Sylvie, Elizabeth, Zacharie, …

Œuvre des poètes du calendrier républicain : dindon.

Sagesse : Une bonne action nous ennoblit.

Du ciel à la terre :
Soleil 2017 Gap : 7h 18, 17h 19 ; couvert et pluie, éclaircies l’après-midi ; (Pluv. 472,6 mm + xx mm) ; temp. : 9,1°/11° (H : 96%) Phase lunaire, Gibbeuse décroissante, décroissante, ascendante. Au jardin, jour racine. Préparer les parcelles qui accueilleront les cultures d’oignon, ail, ciboule, ciboulette... Arracher les endives en les laissant sécher sur le sol une dizaine de jours et en paillant pour les protéger du gel ; pailler les légumes racines pouvant rester en terre l’hiver. Dégermer les pommes de terre et vérifier que les légumes conservés en silo ne s’abîment pas. Semer sous abri les dernières carottes courtes et des radis de tous les mois, du chervis, en rangs.

Soleil 2016 Gap : 7h 18, 17h 19 ; couvert pluie, vent fort l’après-midi (Pluv. 633,8 mm + xx mm) ; temp. : 6,6°/12° (H : 98%) ; Phase lunaire, Premier croissant, croissante, ascendante. Au jardin jour fruit. Traiter les fruitiers après la chute des feuilles : supprimer les fruits momifiés et les brûler, pulvériser de la bouillie bordelaise pour prévenir le développement de maladies cryptogamiques. Préparer les porte-greffes des arbres fruitiers en stratifiant des noyaux de pêches, de prunes, de cerises et d’abricots dans un pot rempli de sable, enterré au pied d’un mur exposé au nord. En région douce, semer des fèves et des pois à grains ronds pour les récolter en primeur.

Soleil 2015 : 7h 18, 17h 19 ; soleil (Pluv. 743,8 mm) ; temp. : 3,2°/18,4° (H : 93%) ; Phase lunaire, Dernier croissant, décroissante, descendante. Au jardin, jour fruit. Traiter les fruitiers après la chute des feuilles : supprimer les fruits momifiés et brûlez-les, pulvérisez de la bouillie bordelaise pour prévenir le développement de maladies cryptogamiques. Arracher les rejets de framboisiers à replanter. Commencer la plantation des arbres fruitiers, ou préparer les trous de plantation si ceux-ci ne sont pas encore ouverts / Bouturer les figuiers (boutures à crossette) une fois les feuilles tombées.

Soleil 2014 Gap : 7h 18, 17h 19 ; couvert et pluie ; précipitations : 829,2 mm (+ 4,8 mm) ; temp. : 7°/xx° (H : 96%) ; Phase lunaire : Gibbeuse ascendante, ascendante, croissante. Au jardin, nœud lunaire, ne pas jardiner.

Soleil 2013 Gap : 7h 18, 17h 19, soleil puis nuageux à couvert ; temp. : 2° (H : 98%) ; Phase lunaire, Premier croissant, descendante, croissante. Au jardin, jour feuille. Laver les feuilles des plantes d’intérieur avec de l’eau légèrement savonneuse, de la bière ou du vinaigre.

Ce jour là  :
- 1914 : la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l’Empire ottoman.

- 1917 : Jacqueline Auriol est née à Challans en Vendée.
Bru du président Vincent Auriol, elle prend goût à sa nouvelle vie jusqu’à ce terrible accident d’avion du 11 juillet 1949, survenu sur la base des Mureaux, non loin de Paris, alors qu’elle était passagère à bord d’un petit amphibie SCAN-30 qui effectuait du « rase-flotte ». La jeune femme, véritable miraculée, subit vingt-deux opérations douloureuses. Elle profite de ses convalescences pour parfaire son apprentissage de pilote.
Pilote militaire et de transports publics en 1950, pilote d’hélicoptère américain et français en 1951, pilote moniteur de vol à voile, elle deviendra pilote d’essai au Centre d’essais en vol. Surtout, elle se lance dans une compétition de haut niveau qui l’oppose bientôt à l’Américaine Jacqueline Cochran. Ces deux aviatrices, amies hors du cockpit, se rendent vite populaires par cette rivalité aérienne à rebondissement, dont chaque épisode – la victoire de l’une sur l’autre – promet une suite palpitante menée à coups de records du monde.
En 1952, avec 855 km/h atteints sur Mistral, elle dépossède Jacqueline Cochran de son record de vitesse. Les deux femmes vont désormais se surpasser, d’autant plus que le 15 août 1953, à Brétigny, Jacqueline Auriol, sanglée dans un Mystère-II, devient la première aviatrice européenne à franchir le mur du son.
Au printemps de 1955, Cochran, alors vice-présidente de la Fédération aéronautique internationale, annonce pour le 1er juin l’abolition des records féminins, pirouette qui lui permet de détenir définitivement l’ultime record féminin de vitesse décroché le 18 mai 1953, avec 1 031 km/h. Piquée au vif, Jacqueline Auriol crée la surprise le 31 mai 1955 : elle atteint 1 151 km/h sur son Mystère-IV-N, une performance qui contraint son « adversaire » à revenir sur sa décision. Et voici le duel relancé. Le 22 juin 1962, l’aviatrice française pousse un Mirage-III-C à près de 1 851 km/h ; la réplique américaine tombe le 1er mai 1963, quand Jacqueline Cochran bat le record féminin de vitesse en circuit fermé de 100 km, avec 1 937,15 km/h ; Jacqueline Auriol le lui reprend le 14 juin de la même année avec 2 038,70 km/h.
Enfin, le 10 juin 1965, aux commandes d’un avion d’affaires Dassault Mystère-20, la seule femme alors pilote d’essai en France ajoute à son palmarès un record de vitesse sur 1 000 km à 859 km/h.
Elle meurt le 11 février 2000 à Paris.