Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 14 décembre 2018

La vie 4 novembre 2018

4 novembre

Dicton : « A Saint-Charles la gelée parle. »

C’est la fête de : Charles, Vital, Emeric, …

Œuvre des poètes du calendrier républicain : Endive

Sagesse : La caractéristique d’une bonne action, c’est quelle paraît inévitable à postériori. Robert Louis Stevenson.

Du ciel à la terre :
Soleil 2018 Gap : 7h 17, 17h 21 ; nuageux ; (Pluv. 860,4 mm) ; temp. : 7,3°/20,3° (H : 82 %) Phase lunaire, Dernier croissant, décroissante, descendante. Au jardin, jour racine. Planter l’échalote grise sur des buttes et en sol drainé ; les oignons semés en août. / Récolter les légumes racines fragiles (crosnes du Japon, betteraves), pailler les autres. Répandre du compost mûr au pied des arbres. Eclaircir les derniers semis. Préparer les parcelles qui accueilleront les futures cultures d’oignon, ail, ciboule, ciboulette...

Soleil 2017 Gap : 7h 17, 17h 21 ; couvert et pluie le soir ; (Pluv. 472,6 mm + xx mm) ; temp. : 8,9°/21° (H : 53%) Phase lunaire, Gibbeuse décroissante, décroissante, ascendante. Au jardin, jour fruit. Traiter les fruitiers après la chute des feuilles : supprimer les fruits momifiés, les brûler, pulvériser de la bouillie bordelaise pour prévenir le développement de maladies cryptogamiques. Préparer les porte-greffes des arbres fruitiers en stratifiant des noyaux de pêches, de prunes, de cerises et d’abricots dans un pot rempli de sable, enterré au pied d’un mur exposé au nord. En régions douces, semer des fèves, des pois à grains ronds pour les récoltes en primeur.

Soleil 2016 Gap : 7h 17, 17h 21 ; nuageux avec éclaircies (Pluv. 633,8 mm) ; temp. : 1,5°/15,1° (H : 84%) ; Phase lunaire, Premier croissant, croissante, ascendante. Au jardin jour fruit. Avant 14h, en lune descendante, bouturer les figuiers (boutures à crossette) une fois les feuilles tombées. Après 14h05, en lune montante, traiter les fruitiers après la chute des feuilles : supprimer les fruits momifiés et les brûler, pulvériser de la bouillie bordelaise pour prévenir le développement de maladies cryptogamiques. Préparer les porte-greffes des arbres fruitiers en stratifiant des noyaux de pêches, de prunes, de cerises et d’abricots dans un pot rempli de sable, enterré au pied d’un mur exposé au nord. En région douce, semer des fèves et des pois à grains ronds pour les récolter en primeur.

Soleil 2015 : 7h 17, 17h 21 ; nuageux (Pluv. 743,8 mm + 1,2 mm) ; temp. : 4,1°/12,2° (H : 97%) ; Phase lunaire, Dernier quartier, décroissante, descendante. Au jardin, jour fruit. Traiter les fruitiers après la chute des feuilles : supprimer les fruits momifiés et brûlez-les, pulvérisez de la bouillie bordelaise pour prévenir le développement de maladies cryptogamiques. Arracher les rejets de framboisiers à replanter. Commencer la plantation des arbres fruitiers, ou préparer les trous de plantation si ceux-ci ne sont pas encore ouverts / Bouturer les figuiers (boutures à crossette) une fois les feuilles tombées.

Soleil 2014 Gap : 7h 17, 17h 21 ; pluie forte, précipitations : 824,4 mm (+85,6 mm) ; temp. : 6,9°/14,2° (H : 51%) ; Phase lunaire : Gibbeuse ascendante, ascendante, croissante. Au jardin, jour feuille. Semer du cresson.

Soleil 2013 Gap : 7h 17, 17h 21 ; couvert et pluvieux ; temp. : 4,4°/1,5° (H : 85%) ; Phase lunaire, Premier croissant, descendante, croissante.

Ce jour là  :
- 1892 : Dieudonné Costes est né à à Septfonds dans le Tarn-et-Garonne.
L’aviateur français avec son goût de la découverte, sa volonté opiniâtre de s’élever dans la hiérarchie, alliés à une robustesse physique hors pair vont, sans doute, faire de lui le pilote le plus complet de son époque.
Avec son ami Maurice Bellonte et à bord d’un Breguet G-R appelé « Le point d’interrogation », ils attendent les conditions favorables pour s’envoler du Bourget le 1er septembre 1930. Partis avec 5180 litres de carburant et 220 litres d’huile, ils se posent à Curtiss-Field (près de New York, Etats-Unis), 37 heures et 18 minutes après le décollage, ayant encore 400 litres de carburant et 180 litres de lubrifiant, ce qui donne une idée précise de la science de pilote d’essais de Costes.
Il meurt à Paris le 18 mai 1973.