Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 11 décembre 2017

La vie 29 mars 2017

29 mars

Dicton : « Quand mars bien mouillé sera, beaucoup de fruits tu cueilleras. »

Journée mondiale de l’allaitement

C’est la fête de : Gladys, Archibald, …

Œuvre des poètes du calendrier républicain : Aulne

Sagesse : Les politiciens ont une manière bien à eux de redéfinir la notion de succès après chaque échec.

Du ciel à la terre :
Soleil 2017 Gap : 7h 21, 19h 59 ; soleil ; (Pluv. 179,6 mm) ; temp. : 3,6°/22° (H : 81%) Phase lunaire, Premier croissant, croissante, ascendante. Au jardin, jour feuille. Semer du céleri-branche sous chà¢ssis, sur couche chaude ou même au chaud (il faut au moins 15°C) ; conserver le sol humide jusqu’au stade 3 feuilles - à mettre en place à l’air libre après les dernières gelées ; l’arroche, et, dans les régions où le risque de forte gelée est écarté, la tétragone ; en place (sous tunnel) ou en pépinière bien exposée au soleil des scaroles et des chicorées frisées ; en terrine et au chaud pour accélérer la levée ; des choux de Bruxelles et des choux cabus ; semer du basilic ; à sortir en extérieur en mai.

Soleil 2016 Gap : 7h 21, 19h 59 ; nuageux ; (Pluv. 208,1 mm) ; temp. : 1°/16° (H : 97%) ; Phase lunaire, Gibbeuse décroissante, décroissante, descendante. Au jardin, jour feuille. En pépinière, repiquer les semis de choux de Bruxelles et de choux cabus effectués début mars, et sous abri, ceux de chicorées effectués début mars si les plants ont au moins 5 vraies feuilles, les laitues semées en février et début mars. Repiquer le basilic. Plantez les aromatiques, au potager ou en jardinière. Marcotter la menthe. Planter la rhubarbe, l’oseille, les asperges. Faire la première tonte de gazon ; scarifier pour supprimer les mousses et passer le rouleau (opération possible jusqu’en juin) pour le fortifier.

Soleil 2015 Gap : (passage à l’heure d’été) 7h 21, 19h 59 ; soleil fortes rafales de vent l’après-midi (Pluv. 153,8 mm + 1,7 mm) ; temp. : 1°/21° (H : 85%) ; Phase lunaire, Gibbeuse croissante, croissante, descendante,. Au jardin jour feuille ; tondre la pelouse et scarifier pour retirer la mousse ; apporter un engrais riche en azote. Planter des salades, épinards, choux. Finir de tailler les haies. Eclaircir les semis d’épinards et de salades. Planter des aromatiques achetées en godet, pour votre balcon ; rempoter les plantes d’intérieur qui sont trop à l’étroit dans leur pot.

Soleil 2014 Gap : 6h 21, 18h 59 ; soleil (Pluv. 354,4 mm) ; temp. : 1°/19° (H : 72%) ; Phase lunaire : Dernier croissant, ascendante, décroissante. Au jardin, jour fleur. Jour médiocre au jardin.

Soleil 2013 Gap : 6h 21, 18h 59 ; couvert ; temp. : 3° ; Phase lunaire, Gibbeuse descendante, descendante, décroissante. Au jardin, jour racine puis fleur à 18 h. Défavorable au jardin.

Ce jour là  :
- 1769 : Nicolas Jean-de-Dieu Soult, né à Saint-Amans-la-Bastide, près de Mazamet dans le Tarn. Militaire et homme politique français, duc de Dalmatie, Maréchal d’Empire, il fut, avec Louis Nicolas Davout, Jean Lannes et André Masséna, un des rares maréchaux de Napoléon à être capable de mener efficacement une armée loin de l’empereur. Ministre de la guerre, Pair de France, le maréchal duc de Dalmatie, Grand-croix des ordres de Léopold de Belgique, du Sauveur, de la Toison d’Or et de Saint-Hubert, aura été à trois reprises, chef du gouvernement.
En 1848 il devient républicain mais meurt le 26 novembre 1851 dans son chà¢teau de Soultberg, près Saint-Amans-la-Bastide où il est né.

- 1947 : Madagascar se soulève contre la France. La Grande àŽle compte 4 millions d’habitants dont 35 000 Européens. C’est une colonie française dotée d’une assemblée élue, aux pouvoirs limités. Le refus obstiné des autorités françaises de modifier un tant soit peu le joug pesant sur les populations provoque une révolte nationaliste. L’administration n’est pas prise au dépourvu mais elle n’a rien fait pour empêcher l’insurrection.
Le gouvernement envoie à Madagascar des renforts pour lutter contre l’insurrection, essentiellement des troupes coloniales (tirailleurs sénégalais) : au total 18.000 hommes début 1948. La répression donne lieu à de nombreux débordements et crimes de guerre. Selon les sources de 30.000 à 90.000 personnes périssent dans cette répression.