Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 13 décembre 2017

La vie 27 juin 2017

27 Juin

Dictons : « Pie trop bavarde, grand vent ne tarde ». (Savoie) ; « Temps de la Saint-Fernand, chaleur et soleil riant ».

C’est la fête de : Fernand, Fernande, Ladislas, …

Œuvre des poètes du calendrier républicain : Absinthe

Sagesse : C’est saisir une ombre et poursuivre le vent que de s’arrêter à des songes.

Du ciel à la terre :
Soleil 2017 Gap : 5h 52, 21h 25 ; soleil, orageux le soir ; (Pluv. 391,2 mm) ; temp. : 17,1°/30° (H : 83%) Phase lunaire, Premier croissant, croissante, descendante. Au jardin, jour fruit. Ne pas jardiner après 13h25 (noeud lunaire à 18h27). Planter les arbustes à fructifications décoratives : callicarpa, aronia, fusain d’Europe, arbousier, argousier, cotonéaster, cornus Kousa, pyracantha ; arroser régulièrement durant l’été et à l’automne pour assurer une bonne reprise. Pincer les melons, concombres, aubergines, piments, courges, taillez les gourmands des tomates. Tailler en vert la vigne et les fruitiers à pépins palissés.

Soleil 2016 Gap : 5h 52, 21h 25 ; soleil, vent le soir ; (Pluv. 338,2 mm) ; temp. : 10,2°/28° (H : 80%) ; Phase lunaire, Dernier quartier, décroissante, ascendante. Au jardin jour feuille. Semer les choux d’hiver, chou rouge, choux de Bruxelles, chou chinois ; de la tétragone et, pour remplacer les épinards de manière originale, de la ficoïde glaciale ou de la claytone de Cuba ; de la roquette, de la mà¢che, du pourpier ; dans des sillons préalablement arrosés, en couvrant à peine les graines, des scaroles et des chicorées frisées, des chicorées italiennes et des chicorées sauvages ; des laitues résistantes à la chaleur ; les aromatiques de la famille des Apiacées : cerfeuil, aneth, coriandre, carvi, fenouil.

Soleil 2015 Gap : 5h 52, 21h 25 ; soleil, (Pluv. 336,1 mm) ; temp. : 13°/30° (H : 73%) ; Phase lunaire, gibbeuse croissante, croissante, descendante. Au jardin, jour fleur à partir de 9h 52.
Planter les joubarbes et les orpins ; des nénuphars à installer dans l’eau, au soleil, entre de gros cailloux ; prenez la précaution de recouvrir de gravier le terreau du pot avant de l’immerger afin que le substrat reste bien en place. Repiquer en place les derniers choux-fleurs et brocolis, en les espaçant de 60 cm ; veillez à ce que les plants ne soient pas borgnes. Enterrer bien la base des tiges. Tasser et arroser. Tailler les tiges de glycine : supprimez 1/2 à 2/3 de leur longueur.

Soleil 2014 Gap : 5h 52, 21h 25 ; soleil (Pluv. 475,1 mm) ; temp. : 11,5°/25,7° (H : 74%) ; Phase lunaire : Nouvelle lune, descendante, décroissante. Au jardin, jour fleur. Planter les brocolis, marcotter les glycines et les bignones, bouturer les arbustes.

Soleil 2013 Gap : 5h 52, 21h 25 ; soleil avec passages nuageux ; temp. : 7,3° ; Phase lunaire, Gibbeuse descendante, ascendante, décroissante. Au jardin, jour fleur. Période favorable au jardin jusqu’au 5 juillet.

Ce jour là  :
- 1717 : Louis-Guillaume Le Monnier est né à Paris dans une famille de scientifiques. En collaboration avec César-François Cassini et l’abbé Nicolas-Louis de Lacaille, il multiplie les observations astronomiques et mène des recherches en histoire naturelle et en physique. Présenté au roi Louis XV, il devient "Médecin ordinaire" du roi. Admis à 26 ans à l’Académie des Sciences (1743), il publie de nombreuses études dans l’Histoire de l’Académie royale des Sciences de 1748 à 1753, dont une sur la "communication de l’électricité". Pour l’Encyclopédie, il donne cinq articles (Aiguille aimantée ; Aimant ; Électricité ; Feu électrique, fluide électrique, ou matière électrique et la plus grande part de Boussole). Après 1759 son intérêt scientifique se concentre alors sur la botanique.
La suite de sa carrière, qui se déroule en grande partie à la Cour, le voit successivement "Professeur de botanique du Jardin du Roi" (1759), "Premier médecin ordinaire" du Roi (1770) et, après une éclipse, "Premier médecin du Roi" (1789). Après la Terreur, il s’implique dans l’organisation de l’enseignement scientifique et est élu membre de l’Institut.
Il meurt à Versailles le 7 septembre 1799.