Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 25 avril 2018

La vie 2 février 2018

2 février

Dictons : « A la chandeleur, les grandes douleurs » (Vendée) ; « Si point ne veux de blé charbonneux, mange des crêpes à la chandeleux » (Vendée). « Si le renard sort de sa tanière, l’hiver sera pire qu’hier » (Hautes Alpes). « Le soleil à la Chandeleur annonce hiver et malheur. » ; « Quand la Chandeleur est claire, durera l’hiver. » ; « Rosée à la Chandeleur, hiver à sa dernière heure. »

Journée Mondiale des Zones Humides
Journée de la Marmotte.

C’est la fête de : Jean-Théophane, Gabriel ... C’est la Chandeleur*, fête païenne, et la Présentation du Seigneur pour l’église catholique romaine.

Œuvre des poètes du calendrier républicain : Avelinier

Sagesse : « Puissé-je être pour tous celui qui calme la douleur » Shântideva, La marche à la lumière.

Du ciel à la terre :
Soleil 2018 Gap : 7h 53, 17h 45 ; soleil voilé ; (Pluv. 115,7 mm) ; temp. : -7°/4° (H : 90 %) Phase lunaire, Gibbeuse décroissante, décroissante, descendante. Au jardin, jour fruit. Planter des fruitiers et des arbustes à petits fruits. Tailler les arbres fruitiers, la vigne, l’actinidia et les arbustes à petits fruits (supprimer les tiges ayant donné des fruits pour les cassissiers et les framboisiers non remontants ; pour les framboisiers remontants, supprimer la partie des branches ayant porté des fruits ; pour les autres arbustes (groseilliers), couper les branches les plus âgées pour aérer le centre de la touffe). Apporter de l’engrais au pied des fruitiers et brosser les troncs avec une brosse en chiendent pour supprimer mousses et lichens. Traiter les troncs si nécessaire.

Soleil 2017 Gap : 7h 53, 17h 45 ; couvert ; (Pluv. 27,1 mm + 16,1) ; temp. : 5,1°/14° (H : 92%) Phase lunaire, Premier quartier, croissante, ascendante. Au jardin, jour feuille. Semer sous tunnel ou chà¢ssis, des salades d’hiver, laitues rustiques, batavias à feuilles croquantes ; au chaud (18-20°C) et en godet, du cardon, pour une première récolte en mai-juin ; des choux cabus ; sous abri du pourpier doré.

Soleil 2016 Gap : 7h 53, 17h 45 ; soleil ; (Pluv. 72,9 mm) ; temp. : 2°/16 ?° (H : 95%) ; Phase lunaire, Dernier quartier, décroissante, descendante. Au jardin, jour fleur. Hors période de gel, planter les grimpantes (bignone, chèvrefeuille, glycine, clématite...) devant un support adapté à leur vigueur ; incliner les mottes dans le trou de plantation. Planter l’amandier de Chine (Prunus triloba), le premier à fleurir au printemps. Rempoter les orchidées phalaenopsis (tous les 2 ou 3 ans). Plantez primevères, pensées. Enlever les fleurs fanées des camélias pour favoriser la prochaine floraison. En région douce, tailler les lauriers-roses avant le démarrage de la végétation, le pérovskia, le ceratostigma, les sauges arbustives, la lavatère, le lespédéza : rabattre toutes les branches au plus près du sol, en coupant au-dessus de deux yeux opposés. Transplanter les choux-fleurs précédemment semés, toujours au chaud, avant leur mise en place au potager. Réveiller les bulbes de bégonias tubéreux et de cannas en les plaçant au chaud, à 16-20°C, dans du terreau, en enterrant légèrement les racines et en arrosant de temps à autre.

Soleil 2015 Gap : 7h 53, 17h 45 ; soleil (Pluv. 68,9 mm) ; temp. : -11,5°/5° (H : 69%) ; Phase lunaire, Gibbeuse ascendante, descendante, croissante. Au jardin, jour fleur, repiquer à 4 feuilles en godets les fleurs et les choux-fleurs. Planter des grimpantes.

Soleil 2014 Gap : 7h 52, 17h 45 ; couvert puis soleil dans l’après-midi (Pluv. 206,7 mm ; +7, 2 mm) ; temp. : -1,3°, (H : 94%) ; Phase lunaire : Premier croissant, ascendante, croissante. Au jardin, jour fleur. Période néfaste jusqu’au 3 février. Ne pas planter d’arbres pendant cette période et ne pas faire de traitement foliaire.

Soleil 2013 Gap : 7h 52, 17h 45 ; nuageux, pluie dans la nuit (+6,9 mm/24h) ; temp. : 3° ; Phase lunaire, Dernier quartier, descendante, décroissante. Au jardin, jour racine, dernière limite pour épandre les engrais concentrés à base d’algues.

Ce jour là  :
- 1561 (jour à définir) : Francis Bacon, premier vicomte de St. Albans, est né à Londres. Homme d’État, philosophe et scientifique il devient Garde des Sceaux en 1617, Lord Chancelier et Baron de Verulam en 1618, Vicomte de Saint Alban en 1620.
Il est l’inventeur d’un système stéganographique
En 1626, il fait une expérience de chimie dans la neige pour prouver que le froid ralentit le processus de putréfaction.
Dans une utopie philosophique, Bacon prône la nécessité de donner aux sciences une dimension pratique, dans l’intérêt de la société toute entière, autrement dit, la nécessité de définir l’activité scientifique à l’intérieur d’un projet politique.
« L’homme, disait Bacon, commande à la nature en lui obéissant ». Bacon a efficacement contribué à rendre la connaissance utile en mettant l’accent sur l’expérience, l’observation et les résultats tangibles. « Ce ne sont pas des ailes qu’il faut ajouter à l’entendement, précisait-il, mais du plomb ». La science est un mélange d’induction et de déduction, d’empirisme et de rationalisme. Parmi les grands fondateurs, René Descartes représente le pôle rationaliste, Bacon le pôle empiriste. Charles Darwin se réclamait constamment de ce dernier. (Extrait de Agora ca.)
Il contracte une bronchite et meurt à Londres le 9 avril 1626.

- 1754  : Charles Maurice de Talleyrand-Périgord, est né à Paris. Homme de tous les régimes (champion du « retournement de veste), de la Révolution à la Restauration, Talleyrand fit de la diplomatie un art où le cynisme s’alliait à l’efficacité. Aussi empressé à servir qu’à trahir, et indifférent au jugement de l’histoire, il s’efforça avant tout de préserver le rang de la France en Europe.
Il meurt à Paris le 17 mai 1838.

- 1889 : Jean de Lattre de Tassigny est né à Mouilleron-en-Pareds en Vendée. Général d’Armée et Maréchal de France, à titre posthume, il a fait toute sa carrière dans l’armée de 1911 à sa mort en 1952.
Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il est le plus jeune général de brigade de l’armée française. Il est à la tête de la 14e division d’infanterie, avec laquelle il se distinguera à Rethel dans une résistance acharnée, et débarquera en Provence le 16 août 1944 avec la 1è armée française, ralliant les FFI à sa propre armée. Il signe pour la France à Berlin, dans la nuit du 8 mai 1945, l’acte de capitulation de l’Allemagne. En 1948, il se voit confier la charge de commandant en chef des forces terrestres de l’Union occidentale, avant d’accepter un poste en Indochine
Atteint d’un cancer, il meurt à Paris le 11 janvier 1952 des suites d’une opération.

* Chandeleur : chez les Romains les femmes traversaient les bois et les forêts avec torches et flambeaux pour commémorer la recherche par Déméter, de sa fille Proserpine enlevée par Pluton.