Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 20 septembre 2018

La vie 2 juin 2018

2 Juin

Dictons : « Le feu de Saint-Elme sur le pont, garez de la mer l’entrepont » ; « Saint-Marcellin, bon pour l’eau, bon pour le vin » (Provence) ; « A la Saint-Pothin, bonhomme sème ton sarrasin » (Bretagne).

Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable et Respectueux
Semaine nationale de sensibilisation à l’hémochromatose.
Journée mondiale de sensibilisation aux passages à niveau.

C’est la fête de : Blandine, Vital, Elme, Marcellin, Erasme ou Elme, Pothin, …

Sagesse : Que tes yeux regardent en face, que tes regards se dirigent droit devant toi.

Œuvre des poètes du calendrier républicain : Acacia

Du ciel à la terre :
Soleil 2018 Gap : 5h 53, 21h 13 ; soleil puis orageux ; (Pluv. 532,8 mm + xx mm) ; temp. : 11,7°/25,1° (H : 91 %) Phase lunaire, Gibbeuse décroissante, décroissante, ascendante. Au jardin, jour fruit. Ne pas jardiner pas après 13h30.

Soleil 2017 Gap : 5h 53, 21h 13 ; éclaircies puis orageux ; (Pluv. 334,1 mm) ; temp. : 10,5°/26° (H : 85%) Phase lunaire, Premier quartier, croissante, descendante. Au jardin, jour fruit, jusqu’à 13h, après passage en jour racine. Planter les poireaux semés début avril (arrachez-les, laissez-les ressuyer 2 jours au sol, puis habillez feuilles et racines avant de planter). Planter la patate douce. Eclaircir les semis d’avril-mai : panais, betteraves, endives, carottes et navets. Planter les céleris-raves semés en mars. Butter les pommes de terre. Planter les crosnes du Japon pour les récoltes, du souchet.

Soleil 2016 Gap : 5h 53, 21h 13 ; nuageux, avec éclaircies ; (Pluv. 326,6 mm + 0,6 mm) ; temp. : 8,3°/18,8° (H : 94%) ; Phase lunaire, Dernier croissant, décroissante, ascendante. Au jardin, jour feuille. Semer des salades et du persil, du cerfeuil, de la roquette et du mesclun ; des fenouils doux ; des poirées : ne négligez pas les variétés à cardes colorées, très décoratives au potager. Terminer les semis de choux de Bruxelles, en pépinière ; semer en pépinière, des choux de Milan pour les récoltes d’hiver.

Soleil 2015 Gap : 5h 53, 21h 13 ; soleil, orageux en fin d’après-midi (Pluv. 233,9 mm) ; temp. : 12,6°/28° (H : 82%) ; Phase lunaire, Pleine lune, décroissante, descendante. Au jardin, jour feuille. Blanchir les chicorées et éclaircir les salades, les épinards, les cardons, ainsi que les poirées (ou bettes, un plant tous les 40 cm). Planter le fenouil doux (rangs espacés de 50 cm, un pied tous les 20 cm) et le céleri-branche (30-40 cm en tous sens entre deux pieds). Rouler la pelouse et tondre pas trop ras (pour l’aider à passer l’été en régions chaudes), pailler avec les déchets de tonte tout ce qui peut l’être, en couche mince. Repiquez en pépinière les choux semés mi-mai, et la tétragone. Mettre à leur place les choux de Bruxelles. Tailler les persistants, notamment les buis et les ifs (haies, bordures, topiaires). Planter du basilic (dans le midi, une exposition semi-ombragée est favorable ; ailleurs, en plein soleil).

Soleil 2014 Gap : 5h 53, 21h 13 ; soleil, passages nuageux l’après-midi (Pluv. 403,9 mm) ; temp. : 8,2°/22,7° (H : 80%) ; Phase lunaire : Premier croissant, descendante, croissante. Au jardin, jour feuilles. Planter les salades et les céleris à côtes.

Soleil 2013 Gap : 5h 53, 21h 13 ; soleil ; temp. : 8,2° ; Phase lunaire, dernier croissant, ascendante, décroissante. Au jardin, jour feuille. Rempotage des plantes d’intérieur. Taille des haies (éclaircir l’intérieur).

Ce jour là  :
- 1740  : Donatien-Alphonse-François de Sade (Marquis de Sade) est né à Paris le 2 juin 1740. Il est le descendant d’une prestigieuse famille de l’aristocratie de Provence. A 14 ans, il entre dans une école militaire réservée aux fils de la plus ancienne noblesse et, sous-lieutenant un an plus tard, participe à la guerre de Sept ans contre la Prusse. Il y brille par son courage, mais aussi par son goût pour la débauche. Revenu, en 1763, avec le grade de capitaine, il fréquente les actrices de théà¢tre et les courtisanes.
En 1763, il épouse Mlle de Montreuil, de noblesse récente, mais fortunée. Il ne s’en assagit pas pour autant et fait, dans la même année, son premier séjour en prison pour « débauches outrées ». En 1768, il est à nouveau incarcéré six mois pour avoir enlevé et torturé une passante. Il donne fêtes et bals dans son domaine provençal de La Coste, voyage en Italie, notamment avec sa belle-sœur, dont il s’est épris. A Marseille, en 1772, il est accusé d’empoisonnement (il avait en fait distribué, lors d’une orgie, des dragées aphrodisiaques à quatre prostituées qui avaient rendu malade l’une d’entre elles) et doit s’enfuir en Savoie. Condamné à mort par contumace, il est arrêté, s’évade, puis cinq ans plus tard (au cours desquels il alterne voyages et scandales), il est arrêté à Paris où il était venu régler ses affaires à la suite du décès de sa mère.
Il publie en 1795 La philosophie dans le boudoir, Aline et Valcour, La nouvelle Justine et Juliette (Justine et Juliette sont deux sœurs, l’une incarnant la vertu, l’autre le vice, qui subissent des aventures où la luxure le dispute à la cruauté). La presse l’accuse d’être l’auteur de « l’infà¢me roman » : Justine.
Sans jugement, par simple décision administrative, il est enfermé dans l’asile de fous de Charenton où il meurt le 1er décembre 1814. Cet esprit libre, aura passé 30 ans en prison.
Il faudra attendre le milieu du XXe siècle pour que son œuvre, dans laquelle il a ouvert la voie à la psychologie sexuelle moderne, soit « réhabilitée ».

- 1743 : Joseph Balsamo (dit Cagliostro) est né à Palerme. D’origine humble il prit l’habit des frères de la Miséricorde, religieux soignants, fut infirmier puis médecin.
Chassé de sa communauté pour indélicatesses, accusé d’escroquerie, il fut obligé de bonne heure de quitter sa patrie et parcourut sous des noms différents la Grèce, l’Égypte, l’Arabie, la Perse, l’île de Malte, Naples, Rome, et presque toutes les villes de l’Europe ; il acquit dans ses voyages la connaissance de quelques secrets alchimiques et médicinaux, et se fit une grande réputation par les cures merveilleuses qu’il prescrivait.
Cagliostro se prétendait le disciple du comte de Saint-Germain. Il importa en France la Franc-maçonnerie dite égyptienne. Son succès, prodigieux dans la bonne société parisienne, s’explique par sa personnalité, parce que la franc-maçonnerie était à la mode mais surtout parce qu’il avait derrière lui une demi-douzaine de gentilshommes qui spéculaient sur les effets que ses pouvoirs produiraient sur une société aristocratique fortunée et blasée. En 1785, la carrière de ce sorcier de salon fut brisée par l’escroquerie connue sous le nom d’affaire du collier de la reine dans laquelle il se trouva entraîné par le cardinal de Rohan.
Incarcéré à la Bastille il est expulsé de France en 1786. Il est arrêté en Italie par la Sainte Inquisition en 1789 et emprisonné jusqu’à sa mort.
Joseph Balsamo meurt le 26 aout 1795, près d’Urbino (région des Marches) en Italie.