Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 21 juillet 2018

La vie 18 juin 2018

18 Juin

Dicton : « Pluie de Sainte-Léonce, pour trente jours s’annonce. »

C’est la fête de : Léonce, Amand, …

Œuvre des poètes du calendrier républicain : Chariot

Sagesse : Il court après la fortune, l’homme au regard cupide, ignorant que c’est la disette qui lui adviendra.

Du ciel à la terre :
Soleil 2018 Gap : 5h 50, 21h 23 ; soleil ; (Pluv. 567,1 mm) ; temp. : 11,9°/28° (H : 91 %) Phase lunaire, Premier croissant, croissante, descendante. Au jardin, jour fruit. Eclaircir pommiers et poiriers en ne laissant qu’un fruit par bouquet ; conservez le plus beau, de préférence le fruit du centre pour les pommes et un de la périphérie pour les poires. Couper les gourmands des tomates, les plus beaux peuvent être repiqués en pleine terre avec de bonnes chances de donner des fruits ; placez le reste sur vos choux (têtes et feuilles les plus basses) pour repousser la teigne. Tailler les courges, courgettes, melons, concombres pour hâter la production ; pailler abondamment tous ces légumes et arrosez-les avec du purin d’ortie dilué. Planter les arbustes à fructifications décoratives : callicarpa, aronia, fusain d’Europe, arbousier, argousier, cotonéaster, cornus Kousa, pyracantha ; arroser régulièrement durant l’été et à l’automne pour assurer une bonne reprise.

Soleil 2017 Gap : 5h 50, 21h 23 ; soleil ; (Pluv. 374,4 mm) ; temp. : 15,2°/31° (H : 77%) Phase lunaire, Dernier croissant, décroissante, ascendante. Au jardin, jour feuille. Semer des salades qui ne craignent pas la chaleur estivale (chicorées, certaines laitues) ainsi que du persil, du cerfeuil, de la roquette et du mesclun. Récolter les aromatiques et faites-les sécher. Semer des fenouils doux, des poirées : ne négligez pas les variétés à cardes colorées, très décoratives au potager. Terminer les semis de choux de Bruxelles, en pépinière ; des choux de Milan pour les récoltes d’hiver.

Soleil 2016 Gap : 5h 50, 21h 23 ; couvert, orageux ; (Pluv. 335,6 mm) ; temp. : 11°/21° (H : 94%) ; Phase lunaire, Gibbeuse croissante, croissante, descendante. Au jardin jour feuille. Rouler la pelouse et tondre pas trop ras, pailler avec les déchets de tonte tout ce qui peut l’être, en couche mince (maintenant que le sol est bien réchauffé, le paillage est possible. Tailler le lierre. Repiquer en pépinière les choux semés en mai, la tétragone. Rabattre légèrement les aromatiques ligneuses (thym, romarin, sarriette). Couper la ciboulette à ras. Marcotter la menthe. Araser les buttes d’asperges. Poursuivre le blanchissage des chicorées.

Soleil 2015 Gap : 5h 50, 21h 23 ; soleil, (Pluv. 336,1 mm) ; temp. : 12,5°/25,9° (H : 85%) ; Phase lunaire, premier croissant, croissante, descendante. Au jardin, jour fleur. Planter les glaïeul, colchique, cyclamen. Diviser les bulbes de printemps (tulipes, jacinthes, jonquilles) une fois que le feuillage a entièrement jauni : ne gardez que les bulbes sains les plus gros, que vous pouvez conserver au sec jusqu’à l’automne, ou les replanter immédiatement. Installer en pleine terre la cobée semée en mars. Marcotter glycine et bignone. Tailler les rosiers non remontants et les arbustes défleuris. Repiquer en place les choux-fleurs semés ce printemps et les brocolis semés mi mai, en les espaçant de 60 cm ; veillez à ce que les plants ne soient pas borgnes.

Soleil 2014 Gap : 5h 50, 21h 23 ; nuageux puis orageux en fin de journée ((Pluv. 440,2 mm + 0,8 mm) ; temp. : 9,8°/19,7° (H : 96%) ; Phase lunaire : Dernier quartier, ascendante, décroissante. Au jardin, jour fleur. Semer les bisanuelles.

Soleil 2013 Gap : 5h 50, 21h 23 ; soleil, orageux l’après midi ; temp. : 16° ; Phase lunaire, Gibbeuse ascendante, descendante, croissante. Au jardin, jour racine défavorable.

Ce jour là  :
- 1757 : Ignace Joseph Pleyel est né à Ruppersthal, Autriche, fils du maître d’école du village Martin Pleyel. Le soutien d’un mécène lui permit d’être éduqué, d’abord par Johann Baptist Wanhal et ensuite de par Franz Joseph Haydn, avant de devenir Maître de Chapelle pour son mécène, le comte Ladislaus Erdà¶dy, à Presbourg (aujourd’hui Bratislava), qui lui fournit les moyens de voyager en Italie.
En 1788, ayant atteint une popularité immense comme compositeur, il épouse Françoise Gabrielle Lefebvre. En 1791 il accepte une invitation de diriger les « Professional Concerts » à Londres.
Mis aux arrêts par les autorités révolutionnaires, il sauva sa tête en écrivant une cantate révolutionnaire très efficace en l’honneur de la Révolution Française. En 1795 il se déplaça avec sa famille à Paris, fonde une maison d’édition musicale et en 1807 une manufacture de pianos. Ses instruments jouirent d’une renommée mondiale. Le fils aîné de Pleyel, Camille, prit en main les affaires, et ensemble avec son père fonda la « Salle Pleyel », reconnue encore de nos jours.
Le 14 novembre 1831 Pleyel meurt à Paris. Il repose au cimeterre du Père-Lachaise.

- 1940  : L’appel du 18 Juin est le premier discours prononcé par le général de Gaulle à la radio de Londres.