Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 15 octobre 2018

La vie 16 mai 2018

16 Mai

Dicton : « A la Saint-Honoré, s’il fait gelée, le vin diminue de moitié » (Guyenne).

Journée mondiale de la maladie coeliaque.
Journée internationale du vivre ensemble.

C’est la fête de : Honoré (Patron des boulangers pà¢tissiers), Brendan, Brenda, …

Œuvre des poètes du calendrier républicain : Civette

Sagesse : Ne méprise personne et n’écarte aucune chose, car il n’est nul homme qui n’ait son heure et nulle chose sa place. Talmud

Du ciel à la terre :
Soleil 2018 Gap : 6h 06, 20h 57 ; éclaircies ; (Pluv. 481,0 mm) ; temp. : 7°/21° (H : 90 %) Phase lunaire, Premier croissant, croissante, descendante. Au jardin, jour racine. Semer des carottes pour l’hiver ; alterner les rangs avec des radis avec les carottes, les radis seront plus doux. Semer des endives dans une terre n’ayant pas reçu de fumure depuis 2 ans ; betteraves, rutabagas, choux-raves, panais, navets, persil tubéreux, héliantis, scorsonères, salsifis, poireaux, …

Soleil 2017 Gap : 6h 06, 20h 57 ; soleil ; (Pluv. 324,4 mm) ; temp. : 9,7°/25° (H : 82%) Phase lunaire, Gibbeuse décroissante, décroissante, ascendante. Au jardin, jour fruit. Semer en place des haricots et des pois à écosser ; en sol riche, des courges, des cornichons, concombres, des coloquintes.

Soleil 2016 Gap : 6h 06, 20h 57 ; soleil, vent ; (Pluv. 290,2 mm) ; temp. : 2,1°/19° (H : 82%) ; Phase lunaire, Gibbeuse croissante, croissante, descendante. Au jardin, jour racine. Planter les poireaux semés mi-mars (arrachez-les, laissez-les ressuyer 2 jours au sol, puis habillez feuilles et racines avant de planter), ou plantez ceux achetés en bottes ; la patate douce. Repiquer en pépinière les céleris-raves semés mi-mars ou début avril. Eclaircir les semis de panais, de betteraves et les endives semées début mai, les carottes et les navets. Butter les pommes de terre et terminer les plantations. Installer les ocas du Pérou mis en godets début mars. Planter les crosnes du Japon pour les récoltes d’automne ; Planter du souchet.

Soleil 2015 Gap : 6h 06, 20h 57 ; soleil (Pluv. 232,5 mm) ; temp. : 4°/21° (H : 83%) ; Phase lunaire, Dernier croissant, décroissante, ascendante. Au jardin, jour feuille jusqu’à 14h. Semer comme chaque mois, des salades (laitues pommées et batavias résistant à la montée en graines, à couper, chicorées frisées et scaroles, mesclun, roquette, pourpier...) ; du cardon ; des poirées, de la coriandre et à la mi-ombre du cerfeuil, du persil et maintenez le sol frais ; choux de Bruxelles et des choux de Milan. Dans les régions à été chaud, semer la tétragone (épinard d’été) ; dans les régions fraîches, préférez le chénopode Bon-Henri ou l’arroche ; du fenouil en climat doux.

Soleil 2014 Gap : 6h 06, 20h 57 ; soleil (Pluv. 380,9 mm) ; temp. : 1°/17,8° (H : 76%) ; Phase lunaire : Gibbeuse descendante, descendante, décroissante. Au jardin, jour feuilles. Semer les salades, les choux, les céleris, les épinards, les blettes et le fenouil.

Soleil 2013 Gap : 6h 06, 20h 57 ; couvert, pluie dans la nuit 23,2 mm ; temp. : 6,4° ; Phase lunaire, premier quartier, descendante, croissante. Au jardin, jour feuille, repiquer les poireaux et les choux.

Ce jour là  :
- 1718 : Margarita Gaetana Angiolo Maria Agnesi est née à Milan.
On attribue à Agnesi le premier livre traitant à la fois de calcul différentiel et de calcul intégral. Linguiste, mathématicienne et philosophe elle était un membre honorifique de la faculté de l’Université de Bologne.
Enfant prodige, elle parlait le français et l’italien à l’à¢ge de cinq ans. à€ neuf ans, elle lit un discours d’une heure en latin à une réunion d’universitaires, où elle aborde le droit des femmes a recevoir une éducation[2]. à€ treize ans, elle maîtrisait en outre le grec, l’hébreu, l’espagnol, l’allemand, le latin. Ses talents de polyglotte lui valaient l’admiration de ses proches. à€ quinze ans, son père commence à l’inviter à son cercle d’intellectuels bolognais qui se réunissent chez lui. Agnesi y présente régulièrement des exposés sur les sujets philosophiques les plus complexes. Elle fait paraître en 1738 un recueil de ceux-ci dans ses Propositiones Philosophicae, série de 191 essais sur la philosophie et l’histoire naturelle. On possède des descriptions de ces rencontres grà¢ces aux Lettres historiques et critiques sur l’Italie de Charles de Brosses Il semble que la jeune Maria n’appréciait pas ces démonstrations publiques, qui s’interrompent vers sa vingtième année. Elle envisage alors d’entrer au couvent. C’est le père Ramiro Rampinelli qui l’initie aux mathématiques lors de ses visites à la maison paternelle.
Elle publie un premier volume qui traite de l’analyse des quantités finies et un second qui traite de l’analyse des infinitésimaux. Le second volume est traduit en français par Pierre Thomas Antelmy avec des ajouts de Charles Bossut en 1775. La traduction en anglais est assurée par John Colson, le détenteur de la chaire lucasienne de Cambridge.
Elle meurt le 9 janvier 1799 à Milan.

- 1966 : Début de la Révolution culturelle en Chine.