Contre la tempête du progrès pour une insurrection pacifique

Ça se passe aujourd'hui

Le 13 décembre 2017

La vie 12 décembre 2016

12 décembre

Dictons : « Décembre prend et ne rend pas. » ; « à€ la Saint-Corentin, le plein hiver glace le chemin. »

C’est la fête de : Corentin, Cora, Corinne, Coralie, …

Œuvre des poètes du calendrier républicain : Bruyère

Sagesse : La pensée amène la raison, mais la raison est l’esclave de la passion.

Du ciel à la terre :
Soleil 2016 Gap : 8h 03, 16h 55 ; soleil (Pluv. 864,7 mm) ; temp. : -1,2°/11° (H : 80%) ; Phase lunaire, Gibbeuse croissante, croissante, ascendante. Au jardin, jour racine. Réfléchir au potager 2017 : établir le plan des parcelles en respectant la rotation des cultures et la notion de plantes compagnes, définir les parcelles ayant besoin d’être fertilisées et celles sur lesquels tout apport est inutile, voire néfaste ; repérer les nouveautés des catalogues, trier les paquets de semences et commander les graines. Semer des radis ronds, sous abri ou sur couche chaude ; des poireaux sur couche chaude.

Soleil 2015 : 8h 03, 16h 55 ; soleil, passages nuageux (Pluv. 759,8 mm) ; temp. : -5,7°/11° (H : 75%) ; Phase lunaire, Premier croissant, croissante, ascendante. Au jardin, jour fruit. Prélever les greffons sur les pommiers, poiriers et pruniers, s’il ne gèle pas ; choisir des rameaux du diamètre d’un crayon présentant des yeux sur toute la longueur ; couper les extrémités des tiges et lier en bottes identifiées par des étiquettes ; enterrer dans du sable sur les 3/4 de leur hauteur, au pied d’un mur au nord. Cueillir les kiwis dans les régions douces et les agrumes en région méditerranéenne.

Soleil 2014 Gap : 8h 03, 16h 55 ; nuageux ; pluviométrie : 1014,6 mm ; temp. : - 5,5°/4,9° (H : 80%) ; Phase lunaire : Gibbeuse descendante, descendante, décroissante. Au jardin, jour fruit. Tailler les arbres fruitiers. Arracher et replanter les rejets de framboisiers.

Soleil 2013 Gap : 8h 03, 16h 55 ; soleil ; temp. : -5° (H : 82%) ; Phase lunaire, Gibbeuse ascendante, ascendante, croissante. Au jardin, jour feuille. Travail du bois de palissage ou de tuteur.

Soleil 2012 Gap : 8h 03, 16h 55 ; Lune dernier croissant, descendante décroissante

Ce jour là  :
- 1773 : Robert Surcouf est né à Saint-Malo.
Issu d’une famille d’armateurs et de corsaires (descendant de René Duguay-Trouin par sa mère) il est considéré comme l’un des meilleurs marins français. Il commence à naviguer en 1786 puis fait la traite des Noirs sur les côtes de Madagascar et du Mozambique. Capitaine au long cours en 1794, il participe à la guerre de course contre le commerce anglais dans l’océan Indien où il s’empare brillamment de six navires. D’exploit en exploit, en 1800, il devient une véritable légende vivante avec la capture du HMS Kent avec sa goélette La Confiance dans la baie du Bengale.
Considéré en Angleterre comme l’ennemi public à capturer, sa tête est mise à prix cinq millions de francs.
Revenu en France en 1801, il se marie et s’installe à Saint-Malo. Fait chevalier de la Légion d’Honneur le 14 juin 1804, il repart vers l’océan Indien en 1807. A ces activités guerrières, il joint un rôle important d’armateur. Il arme des navires corsaires qui opérent pour son compte dans l’océan Indien, commandés notamment par son frère, Nicolas, et son cousin, Joseph Potier.
Colonel de la garde nationale de Saint-Malo, chef de la légion durant les Cent-Jours, la paix revenue, Surcouf se consacre à des armements commerciaux vers l’océan Indien, l’Afrique, l’Amérique du Nord.
Il meurt le 8 juillet 1827 à Saint-Servan près de Saint-Malo.

- 1821 : Gustave Flaubert est né à Rouen.
Fils d’une famille bourgeoise, s’ennuie. Profondément marqué par la mort de son père et de sa sœur, il se réfugie dans l’écriture. De plusieurs voyages en Italie et en Orient, il rapporte « Impressions de voyage ». En 1851, il s’enferme dans la propriété familiale à Croisset où il écrit des romans, qui restent les plus lus : « Madame Bovary » inspiré d’un fait divers normand, « L’éducation sentimentale », « Salammbô » …
Sans enthousiasme et solitaire, Flaubert travaille beaucoup et ne rencontre pas le succès de son vivant.
Contemporain de Charles Baudelaire il occupe, comme le poète des Fleurs du mal une position charnière dans la littérature du XIXe siècle. à€ la fois contesté (pour des raisons morales) et admiré pour sa force littéraire, il apparaît aujourd’hui comme l’un des plus grands romanciers de son siècle.
Si ses héros représentent trop ce que la morale bourgeoise réprouve : liberté et désirs avoués,
de nombreux « grands » écrivains le reconnaissent comme leur maître : Émile Zola, Alphonse Daudet, Edmond de Goncourt, Guy de Maupassant, … Il reçoit la Légion d’honneur en 1866.
Flaubert meurt le 8 mai 1880 au hameau de Croisset près de Rouen.